unesco

Frais et lumineux en été, froid en hiver, les paysans-éleveurs des nouvelles générations maintiennent un élevage destiné à produire une viande de qualité, dans les hameaux d’altitude. Aux fermes traditionnelles, avec leurs bâtiments groupés, leurs ouvertures réduites, et à la masse imposante de leurs murs en blocs de granit, se sont accolées des étables modernes, moins discrètes certes, mais plus fonctionnelles et néanmoins nécessaires au maintien de l’activité économique et de la vie.

Les cultures vivrières, la transhumance et l’élevage ovin ont laissé la place à la production fourragère et à l’élevage bovin. La profession agricole y a associé des labels de qualité dotés d’une image forte permettant de mieux valoriser leurs productions et d’identifier clairement leur terroir.
troupeaudebrebis